Enjeux ESG/Investissement responsable

Les réformes de l'UE vont dans le sens d’une moindre hausse de la température mondiale

La hausse des prix du carbone en Europe contribue à ralentir la hausse attendue du réchauffement climatique, mais il reste encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs de Paris.

18/05/2018

Andrew Howard

Andrew Howard

Responsable de la recherche développement durable

Le changement climatique pose deux questions aux investisseurs : quels sont les changements probables en matière de politique, de technologies propres et de production d'énergie, et dans quelle mesure peuvent-ils affecter la rentabilité et la valeur des entreprises et des portefeuilles ?

L’an dernier, nous avons créé le tableau de bord du changement climatique afin de suivre le rythme et l'ampleur des changements à l’œuvre dans 12 domaines, répartis en quatre catégories (politiques, entreprises et finance, solutions technologiques et énergies fossiles). Notre dernière mise à jour trimestrielle montre une amélioration marginale. La hausse moyenne de température impliquée par nos indicateurs est passée de 4,1 à 4,0°C. Deux facteurs ont évolué au 1er trimestre 2018 : les préoccupations du public au sujet du climat se sont atténuées, en particulier aux États-Unis, tandis que les prix du carbone en Europe ont fortement augmenté.

L’attitude du public par rapport au climat dans les grandes économies émettrices fait partie de nos facteurs d’analyse. Fin mars, l’enquête de Gallup aux Etats-Unis a montré que 63 % des adultes américains exprimaient une inquiétude au sujet du changement climatique, contre 66 % l'an dernier, renversant la tendance des trois dernières années. Les recherches sur Google liées au changement climatique sont par ailleurs tombées à près de la moitié du pic atteint il y a 18 mois. L’opinion publique étant un moteur des priorités politiques, cette tendance n’est pas porteuse pour une action concertée et un engagement politique renforcé. 

Sur une note plus positive, sous l'impulsion des réformes des quotas de l'Union européenne décidées à l'automne dernier, les prix du carbone ont fortement augmenté. Fin mars, les prix ont atteint plus de 15 $/tonne (12,3 EUR/tonne) pour la première fois depuis 2010. Cette hausse contraste avec les États-Unis, où les prix du plus important système d'échange de droits d'émission de carbone sont stables à moins de 4 $/tonne.

Les prix du carbone sont, et devraient rester, un élément clé des politiques nationales dans le monde. Nous estimons que les prix devront atteindre 100 $/tonne pour que les réductions d'émissions limitent la hausse de température à 2°C. Il s’agit donc d’un petit pas dans la bonne direction.

Réservé exclusivement aux investisseurs et aux conseillers professionnels.

Ce document exprime les opinions de l'équipe d'économistes de Schroders et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroders France 8-10 rue Lamennais, 75008 Paris, France.